Chemin : Accueil > Blog bio > Bien Être > Le manque d’eau provoque des troubles parfois graves

Le manque d’eau provoque des troubles parfois graves

Principal constituant du corps humain, de 95% chez un fœtus à 50% chez une personne âgée ou obèse.

 

Il est important de la renouveler quotidiennement et pourtant beaucoup de personnes sont en déshydratation chronique, ce qui contribue à l’apparition de troubles plus ou moins graves.

 

Maladies facilitées ou causées par la déshydratation


De quelle quantité d’eau avons-nous besoin ?


Le corps d’un homme adulte de 70 kg contient environ 42 litres d’eau qui sont divisés en 28 litres de liquide « intracellulaire », l’eau contenue à l’intérieur des cellules, et 14 litres de liquide « extracellulaire », l’eau contenue à l’extérieur des cellules, dans le sang et entre les cellules.

Les hommes sédentaires doivent recevoir un minimum de 2,9 litres d’eau neuve fournie chaque jour. Cette quantité ne doit pas nécessairement provenir de la boisson. En moyenne, 1,65 litre provient de la boisson de produits non alcoolisés sans caféine et de soupes. Un litre provient de la consommation d’aliments solides (fruits, légumes) et 0,25 litre par jour de l’intérieur du corps, notamment de l’eau issue de l’oxydation des molécules. En d’autres termes, les humains produisent de l’eau ! Une femme a besoin de boire, de manger et de produire moins d’eau pour maintenir son eau corporelle à un niveau optimal : environ 2,2 litres par jour.

 

 

L’eau contenue dans les fruits et les légumes est une eau activée


Les fruits et les légumes contiennent de l’eau. C’est une eau très riche en oligo-éléments et en vitamines hautement assimilables par notre organisme, d’ailleurs bien plus que les oligo-éléments contenus dans l’eau de boisson. C’est la raison pour laquelle on parle d’eau activée. Nous devrions consommer un minimum de 400g de fruits et légumes par jour et consommer 1,5 litre d’eau par jour pour couvrir nos besoins.

Après un exercice physique, il est plus judicieux de consommer un fruit ou légume riche en eau car celui contient également des nutriments qui permettent de se revitaliser : un apport énergétique ainsi que des oligo-éléments souvent perdus par la transpiration.

Les aliments les plus riches en eau (contenant plus de 90% de leur poids en eau) sont par ordre décroissant : concombre, laitue, radis, courgette, céleri, tomate, chou vert et chou-fleur, pastèque, fraise, épinard, poivron, brocoli, pamplemousse.

 

 

Quel type d’eau choisir ?

 

En fonction des effets que l’on veut obtenir, le choix de l’eau sera différent. Au quotidien, veillez à prendre une eau faiblement minéralisée pour protéger vos reins (résidu à sec inférieur à 100). Ponctuellement une eau plus riche sera utile après un effort physique. Une eau très riche en minéraux peut être absorbée en cas de digestion difficile ou de constipation. L’eau du robinet devrait être filtrée pour éviter l’absorption de chlore et autres substances pouvant être transportées par l’eau. Elle peut être aussi ré-informée.

 

 

L’eau porte de l’information

 

Les travaux de Masaru Emoto montrent que l’eau change de structure en fonction de sa pureté. Les cristaux d’eau obtenus d’après l’eau du robinet ou l’eau des rivières et lacs à proximité des grandes villes n’ont rien à voir avec ceux obtenus de sources pures. L’intention donnée à l’eau en modifie aussi sa structure, et les cristaux formés après avoir répété les mots merci ou amour sont magnifiques alors que les mots guerre ou malchance donnent des résultats affreux.

La manipulation de l’eau est donc importante : si vous êtes énervés ou dans un état non joyeux, ne versez pas d’eau dans un verre pour quelqu’un d’autre ! Certaines carafes ou autres dispositifs peuvent être utilisés pour améliorer la structure de l’eau. Cela a pu être corroboré par la mesure de la vibration de l’eau.

 

 

La déshydratation


Les signes de déshydratation se voient facilement sur le visage et sur les mains : yeux enfoncés, rides vives, plis prolongés sur la peau après le pincement (qui restent plus de quatre secondes).

Le café et l’alcool ont un effet diurétique sur le corps et à ce titre ils nous déshydratent. Pour en éviter les effets, prenez l’habitude d’accompagner votre café ou votre verre d’alcool d’un verre d’eau. Les boissons sucrées ne nous hydratent pas correctement non plus.

Suite à une enquête, au moins un tiers des femmes européennes âgées sont chroniquement déshydratées. Leur consommation d’eau s’est révélée être inférieure à la valeur seuil de 1,7 litre. Seulement 30 % de l’apport quotidien en eau chez ces femmes provenait de la consommation d’eau plate, tandis qu’environ 70 % de cette eau provenait de boissons qui ne coupent pas correctement la soif comme le lait, les boissons alcoolisées, les jus de fruits, les boissons gazeuses, etc.

 

 

Conséquences néfastes de l’absence d’eau corporelle


Les gens qui boivent moins de 1,5  litre d’eau par jour deviennent progressivement malades. Passer quelques heures sans boire assez d’eau peut déjà interférer avec les réactions métaboliques et altérer les performances sociales et professionnelles.

La déshydratation affecte les fonctions physiques et mentales dans l’ordre suivant :

  1. une déshydratation de 2 % entraîne : fatigue, difficultés de concentration, confusion, nausées.
  2. Une déshydratation de 4-5 % occasionne une réduction de 20-30 % de la performance professionnelle et dans l’exercice physique.
  3. Une déshydratation de 10 % aura des conséquences néfastes sur la santé et peut entraîner l’effondrement de l’organisme.
  4. Une déshydratation de 15 % peut tuer.

 

 

Maladies facilitées ou causées par la déshydratation


- Calcul urinaire : La déshydratation chronique constitue l’une des causes de calculs des voies urinaires.

 

- Cancers du sein, du côlon, des voies urinaires et du rectum : diminution de 70 % des cancers du tractus urinaire inférieur pour les 25% de femmes qui consomment le plus d’eau. Les hommes qui boivent le plus d’eau (33 % des hommes) ont 10 fois moins de risque de souffrir de cancer du rectum.

 

- Obésité : après la ménopause, les femmes qui consomment des quantités plus élevées d’eau ont un poids corporel et un indice de masse corporelle plus faibles. Chez les enfants et les adolescents, il a été démontré que boire de l’eau avait un effet protecteur contre le développement de l’obésité.

 

- Maladie coronarienne : boire 5 verres d’eau ou plus par jour diminue le risque de développer une maladie coronarienne de moitié environ par rapport à ceux qui boivent 2 verres d’eau ou moins.

 

- un déclin de la santé globale chez les personnes âgées a été noté par les chercheurs chez les personnes qui boivent peu d’eau.

 

Il est donc important de garder l’habitude de boire, d’autant plus que la sensation de soif peut se perdre avec le temps. Prenez régulièrement un verre d’eau dans la journée !

 

 

Article écrit par Marianne Kardasz, naturopathe certifiée OMNES, spécialisée dans l’accompagnement des pathologies chroniques, auto immunes et dégénératives.

www.mkardasz-naturopathe.com

 

Marianne Kardasz Naturopathe

 

 

Autres articles à lire : 

L’intestin, organe clé de notre santé

Le magnésium : bien plus qu’un anti-stress !


 

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter cet article !

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.

Produits à la une

Produits en promotion