Chemin : Accueil > Blog bio > Bien Être > Le magnésium : bien plus qu’un anti-stress !

Le magnésium : bien plus qu’un anti-stress !

Les études montrent que 70% des occidentaux sont carencés en magnésium. Fatigue, confusion, palpitations, irritabilité… les effets d’une carence en magnésium sont larges, mais comment faire le choix d’une cure de magnésium ?

Le magnésium : bien plus qu’un anti-stress !

Les apports en magnésium alimentaire sont largement insuffisants

Le magnésium est un oligo-élément essentiel, difficile à trouver dans notre alimentation moderne en raison surtout du raffinage des céréales et de l'agriculture intensive. Nos besoins quotidiens en magnésium sont de 350 à 480 mg/jour et nous en sommes loin !

Preuve en est le nombre de personnes qui souffrent du stress… certes notre environnement de travail et de vie quotidienne est stressant, mais en ayant suffisamment de ressources en magnésium notamment, nous pouvons y faire face sereinement.

 

 

Problèmes dus au manque de magnésium


La liste des troubles et pathologies rattachés à une carence de magnésium est longue : fatigue chronique, manque d'énergie, réactions émotives, dépressions, comportement psychotique, impulsion rapide, confusion, colère, nervosité, irritabilité, incapacité de penser clairement, insomnie, spasmes musculaires, tremblements, convulsions, sensibilité excessive à la douleur, problèmes vasculaires, durcissement des artères, arthrite, maladies cardiovasculaires, fibromyalgie, spasme vasculaires, spasmophilie, palpitations, crampes…



Rôles du magnésium dans l’organisme


Le magnésium est nécessaire à beaucoup de processus biochimiques de votre organisme. On le trouve par exemple dans la synthèse des acides nucléiques et des protéines, la reproduction cellulaire, la production d'énergie, la transmission des influx nerveux…

Il est l'un des principaux aliments de la cellule nerveuse ; dans tous les troubles du système nerveux (nervosité, dépression, insomnie, anxiété...) on constate la carence de magnésium. Alors avant de foncer sur les somnifères ou les antidépresseurs, faites une cure de magnésium !

Le magnésium est aussi profondément lié au calcium puisqu'il en assure sa fixation. Il intervient aussi dans le métabolisme calcique sur les glandes parathyroïdes. Au niveau cellulaire, il contrôle et régule l'entrée du calcium dans la cellule et les liquides intracellulaires.

 

 

Quel complément prendre pour faire une cure de magnésium ?


Tout d’abord un rappel d’ordre général sur les achats de compléments alimentaires : ils sont en vente libre mais ils renferment des substances actives. Elles peuvent donner lieu à des contre-indications selon votre état ou des interactions si vous suivez un traitement. De plus les compléments alimentaires qui pourraient vous aider ne seront pas forcément sur les rayons de la boutique de votre quartier.

La prudence consiste à consulter un spécialiste.

Un autre conseil invite à consommer des compléments de vitamines et minéraux associés, car les synergies fonctionnent bien mieux que les compléments unitaires. Cela n’est pas valable en phytothérapie.

L’idéal est de faire une mesure des oligoéléments et des vitamines dans le corps, car certains pris en excès peuvent se révéler dangereux pour l’organisme. Outre les dosages sanguins, il existe des appareils dont sont dotés certains thérapeutes comme les appareils de thérapie quantique, qui offrent un bilan complet et rapide de toutes les substances présentes dans l’organisme.

Pour en revenir au magnésium, et dans l’état actuel des connaissances, on préfèrera le glycérophosphate de magnésium, l’une des seules formes qui ne donnent pratiquement jamais de diarrhées ou encore le bisglycynate de magnésium.

Eviter le chlorure de magnésium (souvent étiqueté "magnésium marin". Contrairement à une idée reçue, le chlorure de magnésium n'est pas souhaitable car il apporte des ions chlorures, déjà en excès dans l'alimentation (avec le sel de table). Voulez-vous faire une cure de chlore ?

 

 

Le chlorure de Magnésium
Un médicament d’urgence très efficace pour 1,50 euros


Le chlorure de magnésium se trouve en pharmacie sous la forme d’un sachet de poudre à diluer dans 1 litre d’eau. C’est un liquide incolore, inodore, mais au goût vraiment désagréable. Il n’est pas conseillé en cure, mais c’est un médicament d’urgence à avoir dans sa pharmacie. Je l’ai moi-même testé à plusieurs reprises avec succès, que ce soit pour une fièvre qui ne passait chez un enfant de 2 ans ou lors d’épisodes de spasmes violents et incontrôlables.

Il existe aussi le Nigari, une algue très riche en chlorure de magnésium sous sa forme naturelle. Il peut remplacer le chlorure de magnésium, il est cependant moins dosé.

 

 

Liste non exhaustive des utilisations du chlorure de magnésium


  • Douleurs diverses sans explication organique ou fonctionnelle, se traduisant le plus souvent par des céphalées ou migraines, des douleurs vertébrales, des douleurs musculaires et articulaires.

  • Infections diverses : il est générateur d'un anticorps non spécifique, la properdine qui est un bactéricide très puissant.

  • L'hyperexcitabilité neuromusculaire : contractions musculaires, crampes.

  • Tétanie : traitement spécifique de la tétanie. C’est d’ailleurs le remède du tétanos.

  • Plaies : nettoyage des plaies en voie externe + voie interne. Le pouvoir phagocytaire des leucocytes activé par le chlorure de magnésium est augmenté jusqu'à 300%.

  • Brûlures : appliquer une compresse de chlorure de magnésium, la douleur cesse immédiatement. Lorsque le pansement est en place, on peut le réhydrater en versant du chlorure de magnésium sans pour autant défaire le pansement. Il n'y aura jamais d'infection.


Usage
: dose maximum pour les enfants 

5 ans et + : 125 ml toutes les 6 heures ou 40 ml toutes les 2 heures.
4 ans 100 ml toutes les 6 heures.
3 ans 80 ml toutes les 6 heures.
2 ans 20 ml toutes les 2 heures.
Nourrissons : 1 à 4 cuillères à café toutes les 3 heures.
On peut diluer dans un peu d'eau ou du jus de fruits la solution préparée pour atténuer le goût amer.

 

 

Article écrit par Marianne Kardasz, naturopathe certifiée OMNES, spécialisée dans l’accompagnement des pathologies chroniques, auto immunes et dégénératives.

www.mkardasz-naturopathe.com

 

Marianne Kardasz Naturopathe

 


A lire également :

 

Les aliments anti-stress

Une alimentation saine aux propriétés antibiotiques

 

 

 

Commentaires (4)

Le 13 avril 2018 à 07:34:41

Par Marianne Kardasz

Bonjour Chalimon
Merci pour votre commentaire qui me permet de corriger cette coquille ! Effectivement le Nigari ne vient pas d’une algue mais de l’eau de mer directement puisque c’est le sous produit de fabrication du sel de table marin.
Bonne journée !

Le 12 avril 2018 à 20:26:51

Par Marianne Kardasz

Bonjour Christine,
Merci pour votre question qui me permet de préciser ce point !
En effet je ne recommande pas le chlorure de magnésium pour faire une cure de magnésium. Par contre c’est un produit très efficace en urgence, de manière ponctuelle.
Cordialement

Le 12 avril 2018 à 12:16:25

Par chalimon

bonjour,
vous dites :
Il existe aussi le Nigari, une algue très riche en chlorure de magnésium sous sa forme naturelle. Il peut remplacer le chlorure de magnésium, il est cependant moins dosé.

ce n'est pas une algue, mais un extrait, dosé en moyenne à 85 90% de Mg Cl

Le 12 avril 2018 à 11:19:40

Par Christine

Bonjour,
Je ne comprends pas le sens de votre article ; d'un côté vous conseillez d'éviter le chlorure de magnésium, et par ailleurs vous magnifiez ses propriétés. Merci pour la réponse

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.

Produits à la une

Produits en promotion