Chemin : Accueil > Blog bio > Bien Être > La respiration au service de notre santé

La respiration au service de notre santé

En lien direct avec notre psychisme, découvrez les bénéfices de votre respiration.

L'acte respiratoire est une fonction vitale automatique. On n'a pas besoin de penser à respirer ça se fait de jour comme de nuit.  La respiration se fait en dehors de notre conscience. Notre vie est donc rythmée par l'action de nos poumons qui se gonflent et se dégonflent et au-delà de ce qu'elle est essentielle à la vie de notre organisme, elle a un impact évident sur notre psychisme et son anti-stress.

 

 

N'arrêtez pas de respirer

 

« Quand la respiration est irrégulière, l'esprit aussi est perturbé ; mais quand la respiration est tranquille, l'esprit l'est aussi » Hatha Yoga Padipika

 

Prendre conscience de sa respiration

La respiration est une fonction mixte puisqu'elle dépend du système nerveux végétatif (dans le coma on continue à respirer) et du système volontaire. Nous pouvons donc agir sur notre respiration et ainsi moduler notre état végétatif, et donc influencer notre état émotionnel et nos comportements.

« En bonne santé, nous respirons sans y penser. La respiration est un réflexe, une fonction automatique. Pourtant nous humains, seuls de tout le vaste règne animal nous avons le pouvoir de passer , si j'ose dire, en commande nouvelle.Nous jouissons du double privilège de savoir contrôler notre respiration et d'en prendre conscience » - H Brunel

 

Dans cette perspective, la respiration représente une interface entre un dedans et un dehors, car son mouvement se réalise en profondeur de manière invisible et se manifeste vers l'extérieur.  Elle va bien au-delà du simple processus technique d'un échange gazeux.

Elle révèle nos états émotionnels et de fait nous pouvons apprendre à jouer de la respiration pour agir sur l'émotion, puisque l'émotion modifie nos rythmes respiratoires. Quand nous sommes énervés, notre rythme respiratoire est saccadé. Quand nous sommes apaisés, notre respiration est calme et profonde. Ainsi, en cas de crise, une mise en conscience de l'acte respiratoire associée à une ample respiration en profondeur permet  d'évacuer  les tensions et de retrouver un état de calme.

 

« La respiration est automatique. Elle subit l'influence d'états physiologiques et psychologiques intérieurs et de facteurs dus à l'environnement extérieur. La manière dont nous respirons influe aussi sur notre comportement et sur notre fonctionnement physique. La respiration est un mouvement intérieur. Elle sous-tend le mouvement du corps dans l'espace extérieur. Le mouvement, à son tour, modifie notre processus de respiration. La respiration s'organise en schémas récurrents. Ces schémas sont influencés par des stimuli émotionnels ; Ils suscitent également des réactions émotionnelles. Notre première respiration, à la naissance, influe sur le schéma de notre respiration d'adulte. On peut avoir une connaissance consciente de la respiration. On peut libérer des blocages inconscients en percevant et en ressentant le processus de respiration. » - B. Brainbridge Cohen

 

 

Pour aller plus loin : La respiration - Un processus physiologique

 

La respiration est un processus physiologique permettant d’approvisionner l’organisme en oxygène, et de le libérer du dioxyde de carbone. Les deux mouvements de la respiration , l'inspiration et l'expiration, sont permis par la contraction et décontraction de muscles spécifiques, autour des poumons.

Le poumon est un organe passif, qui ne possède aucun élément musculaire. Il s'adapte aux contractions des muscles concernés et subit les conditions de pression de la cage thoracique, tel un ballon dans un espace vide d'air :

« Au-dessous du poumon se trouve une formation musculaire, sorte de cloison de séparation en forme de voûte : c'est le diaphragme, relié au troisième et quatrième vertèbres lombaires par deux muscles puissants. Dans les poumons mêmes, pas de muscles : ceux qui nous servent à respirer sont les muscles supérieurs de la poitrine (reliés à la nuque), les muscles costaux et ceux du diaphragme. »  - Feldenkreis

 

L'inspiration implique la contraction du diaphragme et son abaissement vers les viscères, la contraction des muscles intercostaux, du petit dentelé et des scalènes. La synergie de leurs actions permet :

- un élargissement du thorax dans ses trois dimensions en favorisant la ventilation de la partie basse des poumons

- l'augmentation du volume de la cage thoracique et des poumons.

 

L'inspiration

La dépression créée dans le poumon permet à l'air de rentrer par la bouche ou le nez, descendre dans le pharynx, puis le larynx, puis le long de la trachée, puis dans les deux bronches principales. Ses bronches souches se divisent en plusieurs bronches pour aboutir aux plus petites qu'on appelle les bronchioles. A l'extrémité des bronchioles, se trouvent une multitude d'alvéoles regroupées en grappe. Elles ressemblent à des petits sacs aux parois spongieuses et sont recouvertes de petits vaisseaux sanguins (capillaires). C'est dans les alvéoles que se réalise l'échange gazeux avec le sang (oxygène et dioxyde de carbone). Le sang ainsi oxygéné va passer dans les veines pulmonaires, puis dans l'aorte, dans les vaisseaux des bras, du cerveau et des jambes. Tout notre corps reçoit ainsi l'oxygène dont il a besoin pour fonctionner (respiration cellulaire)

 

L'expiration

Elle correspond au relâchement des mêmes muscles, à la diminution du volume de la cage thoracique ; la pression dans les poumons augmente et provoque la sortie de l'air des poumons par le chemin inverse : le dioxyde de carbone de retour dans les poumons par les vaisseaux sanguins, remontent des alvéoles aux bronches, et est ensuite éliminé en étant expulser par la bouche.

 

 

Quelques références :

H. BRUNEL, Guide de relaxation, Seuil, Paris, 1996

B. BRAINBRIDGE COHEN, Sentir, ressentir et agir, Nouvelles de Danse, 1993, 032.

M. FELDENKRAIS, La conscience du corps, Marabout, 1982

Des vidéos en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=2KgUZVU7sQM&t=63s

 

 

Article rédigé par : Yoeva Jemelgo - Conseillère en élixirs floraux - Organisatrice de séjours Bien-Être

 

Yoeva Jemelgo

 

 

 

Autres articles à lire :

 

Un temps créatif pour se détendre

 

Partez à la découverte de votre lieu sûr

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter cet article !

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.