Chemin : Accueil > Blog bio > Bien Être > Apprenez à gérer vos émotions et celles de vos enfants

Apprenez à gérer vos émotions et celles de vos enfants

Reconnaître les émotions chez votre enfant, apprendre à gérer les colères chez l'adulte et l'enfant, Annabelle Dietrich, coach révélateur de talents vous donne quelques pistes.

 Reconnaissez les émotions chez votre enfant:

Acceptez les émotions de l’enfant « je vois que tu es triste », « ça doit être dur… ». Pour écouter les émotions de l’enfant, il faut éviter le pourquoi (car souvent il ne sait pas pourquoi) mais demandez plutôt : qu’est-ce qui se passe ? De quoi as-tu besoin ? Qu’as-tu ressenti? De quoi as-tu peur ?

Lorsque les émotions ont été verbalisées par l’enfant, demandez-lui « Qu’est-ce que tu peux faire ? Et ensuite seulement : qu’est-ce que je peux faire pour t’aider ? ».

Les soucis ont besoin d’être écoutés et surtout pas minimisés. Lorsque l’enfant est jeune, il est normal que la frustration lui semble insurmontable, qu’il ait beaucoup de difficultés à gérer ses émotions. En effet, les différentes parties de son cerveau ne sont pas encore connectées c’est-à-dire que le cortex, siège du raisonnement n’est pas complètement connecté aux cerveaux limbique (siège des émotions) et reptilien (siège de l’instinct).

• Apprenez à gérer les  colères chez l’adulte et l’enfant :

Quand nous ne savons pas gérer notre colère (c’est-à-dire parler de nous, de nos besoins), nous entrons dans la violence : cri, fessées, paroles blessantes (c’est-à-dire que nous nous centrons sur l’autre, nous accusons, nous blessons, nous détruisons). La violence est un refoulement de la colère, une accumulation de sentiments d’impuissance et de peur. L’enfant doit apprendre qu’il peut être en colère et en sortir sans être détruit et sans détruire le lien avec ses parents. Il faut lui dire « je comprends que tu sois en colère et je t’aime toujours ».

La colère signale un besoin non satisfait. Il faut aider l’enfant à canaliser son énergie et utiliser notre intelligence émotionnelle pour identifier le besoin de l’enfant et lui dire que c’est normal d’être en colère, mais en revanche interdire toute violence.

Quand l’enfant est en colère, tout d’abord accueillez l’émotion, puis acceptez-la (dîtes-lui « je comprends que tu sois en colère »), puis maintenez le contact physique si c’est un jeune enfant.

Surtout dîtes toujours « je n’en peux plus, j’en ai assez » et pas « TU es pénible ». Dîtes pourquoi vous êtes en colère et n’accusez pas l’enfant et ne le jugez pas.


Les émotions sont des messagers du corps qui nous demandent un changement. Il faut être conscient que si on ne pose pas d’actions suite à une émotion, l’émotion reviendra plus fort, jusqu’au moment où elle ne reviendra plus. Il faut donc écouter vos émotions et poser des actions en respectant les autres et vous-mêmes.

Auteure de cet article :
Annabelle Dietrich, coach révélateur de talents, www.coachmotive.fr

Pour approfondir le sujet, vous pouvez lire "il n'y a pas de parents parfaits" d'Isabelle Filliozat.

 

A découvrir aussi : 

gérer ses émotions

Donner le meilleur de soi à son enfant 

Comment être un bon parent ?

 

Consultez l'Annuaire des Coachs de Vie

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter cet article !

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.

Produits à la une

Produits en promotion