Accès client :   Mot de passe perdu ?
Annuaire produits du Bio et du Bien-être
Inscription à la newsletter

Produits à la une

Produits en promotion

Chemin : Accueil > Blog bio > Bien Être > Stress : la déprime saisonnière

Stress : la déprime saisonnière

Comment surmonter la déprime saisonnière ? 

Carole Prost, naturopathe, directrice de l’Institut Natur’Alpes, co-organisatrice des Académies de Naturopathie et des Pratiques de Santé* vous livre ses conseils.

 

Carole Prost - Naturopathe

 

 

Origine du stress

 

Le mot stress trouve ses origines dans la langue latine, il évoque le fait de serrer, d'oppresser. Le stress n'est pas une maladie, ni le fruit du hasard, c'est la réponse de l'organisme en vue de s'adapter à toute demande de son environnement. Le stress est donc un phénomène normal et inévitable ! Il y a plusieurs sortes de stress, celui qui vient de l'environnement extérieur (froid, chaleur extrêmes, bruits, agressions, pollutions...) et celui qui est en réaction aux événements que nous vivons (deuil, divorce, maladie, douleur...). C'est en fonction de notre capacité à gérer ce stress, à équilibrer le « bon » et le « mauvais » que notre système nerveux pourra s'adapter plus facilement.

La déprime saisonnière n'est qu'une conséquence d'un ou de plusieurs stress non gérés. Encore faut-il en trouver la cause ! 


Baisse de luminosité et sédentarité


Une des causes les plus connues est la baisse de luminosité.

En effet, après l'équinoxe d'hiver, nous entrons dans la période la plus sombre de l'année. Au creux de l’hiver, la quantité de lumière disponible peut atteindre seulement 2 000 lux (unité de mesure de la luminosité) comparativement à 100 000 lux un jour d’été ensoleillé. Nombre de personnes se terrent devant leur téléviseur, ou leur bouquin, devenant ainsi de plus en sédentaires.

 

Stress et alimentation


Un stress n'arrivant jamais seul, les excès alimentaires des fêtes et le manque d'aliments vivants accentuent cet état de morne et de laisser aller.

C'est justement dans les aliments que nous irons d’abord chercher les solutions naturelles pour sortir de la déprime ! 

 

Toujours dans un souci de prévention, les produits raffinés (farines, sucres, pâtes, riz, huiles) seront remplacés par leurs homologues complets pour leurs teneurs en minéraux et oligo-éléments. Partenaires du système nerveux, ces substances se trouvent en quantité importantes dans les algues, les oléagineux (amandes, noix, sésame et noisettes) et les légumes à feuilles vertes. 

 

Les vitamines du groupe B, indispensables elles aussi pour maintenir l’équilibre nerveux sont présentes dans la levure de bière, les graines germées (surtout le blé) et le pollen frais qui est par ailleurs un merveilleux revitalisant général. 

 

Le fer est un minéral extrêmement précieux dans ces périodes de baisse de moral. Parfois la fatigue ressentie peut-être en relation avec une carence en fer, ce qui doit être vérifié par une analyse de sang prescrite par le médecin. Si c’était le cas, une vigilance s’impose quand à la consommation de certains aliments. Il faudra bien entendu veiller à augmenter la quantité de viande rouge de bonne qualité voir de foie de veau ou d’abats. On trouve également du fer dans plusieurs aliments d’origine végétale, bien que sous une forme moins bien assimilable par l’organisme : les fruits séchés, la mélasse, les algues, les légumineuses, les noix et les graines. Un petit conseil : les consommer avec des aliments riches en vitamine C, qui améliorent l’absorption du fer comme le persil ou le jus de citron. Pensez également à l’ortie en soupe ou en tisane et au lapacho, écorce d’un arbre d’Amérique du Sud qui contient du fer et d’autres minéraux. Eviter de prendre du thé noir qui nuit à l’assimilation du fer.

 

La dernière substance active utile pour venir à bout de la déprime saisonnière est l’acide alpha linolénique ou oméga 3. Cet acide gras essentiel que l’on trouve dans les poissons gras des mers froides et dans certaines huiles végétales permettrait  d’agir sur l’humeur. Le maquereau, la sardine et le hareng sont à favoriser pour le règne animal. La noix, le chanvre, le lin et la cameline pour les huiles végétales.

 

Les plantes, huiles essentielles et compléments alimentaires anti-stress

 

Les plantes alliées de la sphère nerveuse sont la mélisse à utiliser en extrait de plantes fraîches, ampoules ou en tisane, la camomille en infusion et le guarana pour son effet coup de fouet.

Toujours dans le but de tonifier et de donner un regain d’énergie en contribuant à re-minéraliser le terrain, pensez à l’eau de mer en ampoules, en concentration « isotonique »  à raison de deux ampoules par jour pendant 3 semaines.

L’application d’huiles essentielles diluées au lever et au coucher sur les poignets peut aussi être bénéfique. Privilégiez les huiles essentielles de lavande vraie, petit grain bigarade (la feuille de l’oranger) ou la marjolaine à coquille. Deux gouttes de l’une ou l’autre en fonction de l’odeur qui vous convient dans une cuillère à café d’huile de sésame en massage des poignets et du plexus favoriseront la détente et l’apaisement.

 

Le must anti-stress


Malgré toutes ces recommandations, le meilleur traitement reste de s’exposer au grand air et à la lumière du jour le plus souvent possible. La pratique d’un exercice physique doux et modéré et de la respiration ample en milieu oxygéné sont les clés d’une remise en forme réussie.

 

 

Auteure
Carole Prost, directrice de Natur’Alpes, naturopathe.
*La 2e édition des Académies de Naturopathie et des Pratiques de santé, qui aura lieu du 13 au 15 Mars 2015, au Centre des Congrès d’Aix-les-Bains, portera sur la gestion du stress : conseils, méthodes et accompagnement. Infos et réservations : www.academies-naturopathie.com (Formation remboursable).

 

 

Autres articles à lire :

Les tisanes du sommeil

Apprenez à gérer votre stress

Dépression saisonnière : les elixirs floraux vous aident

 

Commentaires (1)

Le 21 février 2015 à 23:43:31

Par Tehetena

Super conseil, merci beaucoup, je viens de passer une semaine aux iles Canaries , j'avoue que le soleil impacte bien sur l'humeur!
Cordialement.

Soumettre un commentaire

Votre nom/pseudo :
Votre mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Votre message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.