Accès client :   Mot de passe perdu ?
Annuaire produits du Bio et du Bien-être
Inscription à la newsletter

Produits à la une

Produits en promotion

Chemin : Accueil > Blog bio > Bien Être > Les bienfaits de la méditation - cancer colorectal

Les bienfaits de la méditation - cancer colorectal

Par Karine Bioetbienetre - Imprimer cet article

La méditation pleine conscience réduit le cortisol : hormone du stress, ce qui entrainerait  une baisse de la fatigue et de la détresse psychologique des patients.

Les dernières actualités de la recherche contre le cancer sont présentées pour Sciences et Avenir et en exclusivité par le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière. Voir

 

 

Cancer colorectal et méditation

 

 

La méditation pleine conscience recommandée dès le début d'une chimiothérapie

 

La pratique de la méditation pleine conscience par les patients souffrant de cancer colorectal est à recommander au début de la chimiothérapie, afin de diminuer le cortisol.

 

Cette hormone sécrétée par la glande corticosurrénale intervient dans la gestion du stress par l'organisme.

Le but de cette étude était d'évaluer l'effet de la méditation, pratiquée pendant la chimiothérapie, sur le système neuroendocrinien des malades.

 

Une chimiothérapie associée à un stress physique et émotionnel quant à la progression de la maladie et à la réduction des chances de survie, le taux de cortisol des patients augmentent.

 

Pour être réalisée, l'étude a assigné au hasard 57 patients recevant une chimiothérapie adjuvante. Tous ont observé 20 minutes de méditation ou 40 minutes de repos pendant leur perfusion. Le cortisol a été mesuré dans des échantillons de salive, au début, puis tous les 20 minutes durant les 60 premières minutes de la chimiothérapie. Chez 69 % des patients en méditation, une augmentation relative de la réactivité du cortisol a été observée, contre 34% chez les membres du groupe au repos.

 

La pratique de la méditation pleine conscience a également été associée à une baisse de la fatigue et de la détresse psychologique.
Bien que d'autres études soient nécessaires pour approfondir ces résultats, pour les auteurs la pratique de la méditation semble être pertinente dans le cadre de la chimiothérapie. Elle pourrait avoir des bienfaits sur les réponses au traitement et, à plus long terme, sur les chances de survie.

 

Source AFP et Sciences et Avenir

 

 

>  APPRENEZ LA MEDITATION A COTE DE CHEZ VOUS  <

 

 

 

A lire également : 

 

Attitudes méditatives spontanées : méditez à tout instant

Méditation et yoga - Gagnez des neurones

 

 

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter cet article !

Soumettre un commentaire

Votre nom/pseudo :
Votre mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Votre message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.